Paris, Région parisienne et autour de Créteil : dépasser votre mal-être au travail

Agissez et anticipez face au risque de Burn-out, de Bore-out (l’ennui au travail), dans les contextes d’épuisement professionnel, d’anxiété, d’angoisse, de stress et d’insomnies.

Si la souffrance au Travail devient la source de vos malaises

Si vous faites partie de cette majorité de salariés, cadres intermédiaires ou cadres dirigeants confrontés au mal-être, à la souffrance au travail, vous pouvez trouver la relation d’aide par l’écoute et la bienveillance auprès du coach personnel que je suis.

Situé à Créteil (94), près de Paris, Maisons-Alfort, Saint-Maur-Des-Fossés, Alfortville, Champigny-Sur-Marne, Rungis, Choisy-le- Roi, Antony et de l’Essonne (91), mon cabinet vous accueille pour trouver, ensemble, une solution pour gérer votre mal-être au travail et viser la réussite, le plaisir et le bonheur.

Visitez cette page si vous rencontrez d’autres problèmes professionnels.

 

Ecrire sa souffrance dès qu’elle est ressentie, la faire lire à un coach grâce à l’envoi d’un mail en ayant l’assurance d’être lu, d’avoir une réponse et/ou un rendez-vous téléphonique proposé dans la journée, est le premier gage, la première étape de votre parcours vers le bien-être à des tarifs accessibles à tous.

Commencer par ce premier pas à mettre vos difficultés derrière vous … Dessiner votre chemin, celui qui vous mène vers votre épanouissement personnel .. !

Décidez d’aller mieux, d’aller bien … !

Face au risque de Burn-out, de Bore-out (l’ennui au travail), dans les contextes d’épuisement professionnel, d’anxiété, d’angoisse, de stress, d’insomnies. Si la souffrance au Travail devient la source de vos malaises. Vous décidez de lutter contre les sentiments d’injustice, de colère ou d’impuissance !

Comment reprendre la situation en main ?

Ecrivez et envoyez-moi, par mail, ce que vous avez envie de dire en toute liberté et je vous répondrais le jour-même : contactez-moi !

Quelques chiffres, car vous n’êtes pas tout(e) seul(e)

L’enquête « Santé au Travail » de 2009

  • 37% des femmes et 24% des hommes ressentent un mal-être au travail
  • 13% des gens qui travaillent, disent qu’ils le font d’une façon qui heurte leur conscience professionnelle.

Rapport du Sénat de la même période

  • Le caractère sensible de la question (53%) et le manque de conscience de ce problème (50%) seraient les principaux obstacles au traitement effectif des problèmes psycho-sociaux.
  • Il est même question d’un déni entourant la souffrance au travail

Baromètre du « bien-être au travail des français » Juillet 2010

  • 33% des salariés estiment que leur travail peut provoquer des troubles psychologiques graves
  • 62% jugent leur niveau de stress élevé

Enfin, selon l’étude IPSOS de 2016

  • 52% des personnes interrogées disent que leur Entreprise ne se préoccupe pas de leur bien-être au travail
  • 28% ne se disent « pas heureux »
  • 25 à 35% d’entre eux disent qu’ils se tournent, en premier, vers leur entourage familial et amical pour en parler.
  • Beaucoup n’en parlent pas, ou quand ils le font, ils se disent déçus du résultat obtenu.